Rapports entre St-Domingue et les Etats-Unis
Article Numéro 4.30 Adultes et universitaires
Soumis par: MOF
Date: 4 novembre 2013
Nombres de Visiteurs: 742
Commentaires: 0
Source: Louis Mercier, Contribution de L’ïle d’Haïti a l’Histoire de la Civilisation, Première Edition 1949, p 4-7 et 27-30. Collection du Bicentenaire, Haiti 1804-2004, Editions Fardin ,Port-au-Prince, Haïti)

Des résidents de Saint-Domingue ont joué un rôle dans l’évolution de certains faits et domaines aux Etats-Unis d’Amérique. Des voyages réguliers avaient lieu entre résidente des deux pays.

La ville de Chicago fut construite par un noir d’Haiti, Jean Baptiste Pointe-Dussable. Un noir emmené à NY par son maître, Monsieur de Bérard, et qui fut barbier, fit fortune et entreprit beaucoup d’oeuvres de charité dans la Paroisse de St Pierre. Il se nommait Pierre Toussaint et l’église porte son nom. C’est encore un noir d’Haïti, né au Limbé, près du Cap et qui s’appelait Eustache, qui sera le premier de sa race à avoir le Prix Montyon de vertu. Moreau de Saint-Méry publiera, à Philadelphie, ses intéressants ouvrages sur Saint-Domingue, en 1796. Ne dit-on pas que c’est un émigré de la colonie qui fonda la grande université de Tulane, à New Orléans, et que les premières cannes plantées à la Louisiane le furent par des habitants de Saint-Domingue. … C’est surtout pendant la guerre de l’indépendance américaine que notre île a magnifiquement donné. …Des le début des hostilités, beaucoup d’habitants de la colonie s’engagèrent dans l’armée des révoltés où ils offrirent leurs services… Ces volontaires avaient généralement servi dans les Milices de la Colonie et connaissaient le métier des armes. Un officier de Port-au-Prince, François Dubois-Martin négocia l’achat du bateau « La Victoire » sur lequel La Fayette s’embarqua pour les Etats-Unis et c’est aussi lui qui favorisa la fuite de ce dernier. Un autre colon de St- Domingue, officier dans le régiment du Cap Français, Archard de Bonvouloir, fut envoyé en Amérique comme agent secret de l’Ambassade de France en Angleterre. Il se mit en communication avec le Comité des Affaires Etrangères du Congrès Américain et manoeuvra avec tant d’habileté qu’il décida les révoltés anglais à envoyer en France Silas Deane, le premier agent américain qui se soit rendu à la cour de Louis XVI. Quand la guerre fut officiellement déclarée entre la France et l’Angleterre, en mars 1778, Saint-Domingue devint le centre de ralliement des escadres et forces de la Métropole qui avaient pour mission de coopérer avec les armées des révoltés. Des troupes nombreuses furent embarquées au Cap Français et au Môle Saint-Nicolas . C’est au Cap Francais que se tenait l’Amiral de Grasse et c’est là que se rendaient souvent les généraux et autres officiers français qui participaient à la guerre. Dans la correspondance de George Washington et de l’Amiral de Grasse, toutes les lettres étaient adressées du Cap-Francais ou au Cap-Francais. Un habitant de cette ville, Courrejolles, avança, dit-on, 3.000.000 de livres à Washington qui employa cet argent à conquérir une partie aux américains. Des corps de volontaires furent organisés à St Domingue. En retour, les Etats-Unis vendirent beaucoup d’armes à Toussaint Louverture au début des années 1800 et établirent des relations diplomatiques avec la jeune nation pour récupérer ces dettes mais aussi pour faire du commerce après l’indépendance.

 

Identifiez les domaines et champs d’action auxquels des résidents de St-Domingue contribuèrent aux Etats-Unis. Notez les noms de personnages importants. En quoi les Etats-Unis contribuèrent ou entravèrent l’évolution économique et militaire avant et tout de suite après l’indépendance d’Haïti ?

Relevez les villes et pays où les relations mentionnées ont eu lieu ou se sont développés et placez les sur une carte géographique.

 

*Thumbnail source:

Laisser un commentaire