La hiérarchie “Militaire” du vaudou
Article Numéro 4.09 Adultes et universitaires
Soumis par: FFCA-PHCS
Date: 10 juin 2013
Nombres de Visiteurs: 654
Commentaires: 0
Source: Milo Rigaud, La Tradition Vaudoo et le Vaudoo Haïtien, Editions Niclaus, Paris Ve, 1953

Le Vaudou, dit-on, est une religion africaine provenant du Dahomey et a été transporté à Saint-Domingue par les esclaves.  Il y subsiste des pratiques africaines bien précises.

Il y a une hiérarchie dans le vaudou.  Cette hiérarchie est séparée en deux branches connexes: la hiérarchie du houmfor proprement dit, et la hiérarchie de la société vaudou.

Voici celle du houmfor:
Houngan = Empereur Manbo caille = Apprenti Houngan
Manbo = Impératrice Confiance = Apprenti Houngan
La place = joueur d’ogan
Ogantier = joueur de triangle Reine silence = préfet de discipline
Hounsi vantailleur = gérant de volaille Hounsi = cuisinier/cuisinière de bêtes sacrifiées
Hounsi Cœur  Rituel ou Hounsi Bosal = Hounsi fraîchement initié
Houngnénicon caille = Intendante Hounguénicon pérystile = reine chanterelle
Hounguénicon quartier maître = Servant de portions de sacrifices non réservés aux
Mystères

Voici la hiérarchie de la société vaudou,

Qui est  une annexe du houmfor et en même temps une entreprise d’entraide mutuelle:

Président Ministres Sénateurs Députés

Généraux d’état Commandants d’arrondissements Commandants de la place.

Cette société imite la hiérarchie gouvernementale du fait que – comme nous l’avons largement démontré au début avec les histoires de guerre pour l’Indépendance d’Haïti – la forme du gouvernement (surtout impérial ou monarchique comme les gouvernements autocratiques et théocratiques tels que ceux de Dessalines et Christophe) est incluse dans la constitution vaudou même.

Notez des mots non francisés et qui pourraient, selon vous, être d’origine africaine.

*Thumbnail source:

Laisser un commentaire